Le roulement autrement

C’est en Egypte que l’on retrouve la toute première forme de roulement. Pour construire les palais, pyramides et autres merveilles d’architectures, les égyptiens utilisaient des rondins de bois pour transporter de très lourdes pierres. Et bien plus tard, c’est la combinaison entre une roue et ce système de rondins qui permettra de créer le roulement à billes.

En mécanique, un roulement est un dispositif destiné à guider un assemblage en rotation, c’est-à-dire à permettre à une pièce de tourner par rapport à une autre selon un axe de rotation défini, avec un minimun de résistance au frottement.

C’est lors d’un séjour à Milan en 1485 que Leonard de Vinci, imagina un petit objet mécanique reprenant le principe des rondins égyptiens : le roulement à billes.Il schématisa le principe de cette pièce sur papier en intégrant le principe que le frottement serait diminué avec des billes libres.

Ce n’est que 300 ans après que le premier roulement à billes sera usiné. En 1779, Charles-Augustin Coulomb définira les lois fondamentales du frottement. Par la suite, Philip Vaughan déposera le premier brevet en 1794.

La première utilisation industrielle du roulement à billes émergera seulement en 1907, 422 ans après le schéma de Leonard de Vinci ! Sven Wingquist, ingénieur suédois, réussi à mettre au point un roulement à billes assez robuste permettant d ‘améliorer les performances des machines textiles de son employeur.

Photos réalisées en argentique et multi exposition sur le même négatif.

Un avis sur “Le roulement autrement

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :